Concepts opératoires

Qu'est-ce que la 'Pataphysique?

Gidouille

De l'orthographie 'pataphysique

Pompe à Phynance et Machine à décerveller

L'Abbaye des Conards

 

1. Qu'est-ce que la 'Pataphysique?

Fondée par Alfred Jarry à travers les personnages d'Ubu et de Faustroll, la 'Pataphysique est la science des solutions imaginaires et des exceptions, par opposition à la science platement physique qui s'occupe du général tangible.

La Pataphysique (notez ici l'absence d'apostrophe) se veut le principe inhérent au monde et à la vie, elle est le moteur qui informe nos actions et notre gidouille particulière, elle est le processus totalisant par lequel nous venons au monde en geignant et le quittons en bavant, la pierre philosophale des mystiques, l'économie de marché des clowns boursicoteurs, elle est le Tout qui nous dicte notre petit profit sur le dos des autres.

À l'opposé trône la 'Pataphysique (notez ici l'apostrophe) , qui est mouvement réflexif, science parmi les sciences, mise en bride de la gidouille Inhérente à travers un mode de réflexion surpassant tous les autres, une logorrhée dérisionnelle au tranchant sans appel, le mouvement fondamental qui écrase l'insignifiance de la masse moutonière.

haut de la page

2. La Gidouille

La gidouille est cette dynamique dévorante qui prend sa source dans les tripes du Père Ubu et vient au monde par son nombril, avant de s'extrapoler sur le cosmos entier et de se refermer sur son point d'origine, sur le mode de la spirale (voir l'illustration ci-jointe).

gidouille

La gidouille est l'essence même des processus totalisants qui ont causé tant de maux au XXe siècle (totalitarismes, prétentions hégémoniques des superpuissances, mondialisation néo-libérale, etc.), cette volonté inassouvissable de profit et de pouvoir qui anime sans cesse la politique d'Ubu.

haut de la page

3. De l'orthographie 'pataphysique

Jarry aimait s'approprier les mots en leur ajoutant ou retirant des lettres selon l'inflexion personnelle qu'il désirait leur donner. Ainsi la phynance et les oneilles, pour ne citer que deux exemples parmi les plus connus, qui relèvent d'une qualité particulière qui en surpasse la définition-dictionnaire, à peine bonne pour les rognures d'hommes que sont les rentiers.

haut de la page

4. La Pompe à Phynance et la Machine à décerveller

Il s'agit des deux engins par lesquels Ubu domine et s'asservi la masse subjuguée. Fonctionnant selon la logique des vases communiquants, la pompe à phynance et la machine à décerveller ne servent qu'à une chose, enrichir Ubu et équarrir les rentiers et autres insignifiants (voir l'illustration ci-jointe)

machine à décerveller

Le principe est simple: plus on active la pompe à finance, plus il y a de décervellage; plus on décervelle, plus la pompe à finance s'active. Dans les deux cas, le Père Ubu est gagnant, et les rentiers glissent dans les caniveaux, mais qui s'en plaindra? Il s'agit bien entendu d'un procédé on ne peut plus gidouillesque, que les tenants des communications, relations publiques et autres avatars méprisables de la société de consommation ont bien compris, et qui ne s'en gênent pas. D'où le pressant besoin de la 'Pataphysique pour mettre les culottes à terre tant de filouterie.

haut de la page

5. L'Abbaye des Conards

Il s'agit d'une association carnalesque de Rouen, qui sévit au XVIe siècle (la bonne vieille époque de Rabelais). Le roi du carnaval était ici l'Abbé des Conards, le terme de "conard" (à ne pas confondre avec connard, comme dans encu...) dérive de "cornard", où la corne fait bien entendu référence à la verge et à la licence sexuelle qui prévalait durant cette période de carnaval.

Le sobriquet de "Castor Conard" dérive donc de cette mythologie et réfère à l'esprit festif et paillard du carnaval, au principe d'inversion des moeurs et de l'autorité qui consacrait le temps de quelques jours l'irrévérence comme lien social premier. Pour les curieux, un manuscrit traitant de cette association est disponible sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France.

haut de la page